à la une

FOCUS / à la une

Design feutré II Workshop à Oulan Bator en Mongolie

Du 23 avril au 3 mai 2014 •  Pendant 10 jours, huit étudiants de l’ESAD de Reims et huit étudiants de la Mongolian University of Science and Technology (MUST) d’Oulan-Bator, encadrés par Véronique Pintelon, coordinatrice des études de l’ESAD et Jean-Paul Augry, designer ainsi que Nergui Ganzorig, Director of Industrial Technology and Design School, du MUST, se retrouvent en Mongolie pour un atelier commun axé sur le feutre.

A travers cette expérience pédagogique exceptionnelle, les étudiants de l’ESAD découvriront le feutre et ses techniques mais aussi une culture traditionnelle très différente de la leur. Ce voyage pédagogique leur permettra de croiser des compétences artisanales et de nouvelles formes, tout en inscrivant le projet dans une dimension culturelle forte. Au retour une exposition des travaux aura lieu au Musée du Feutre à Mouzon dans les Ardennes du 9 aout au 31 octobre 2014.

1c2fafde94b51173db5b72f8a71a82ba

Yourte aux couleurs de l'ESAD


SUMMER CLASS FOOD DESIGN / DESIGN CULINAIRE 2014

Atelier intensif et international pour adultes, en partenariat avec la School of Visual Arts de New York (bilingue : français/anglais)

Groupe de 15 personnes (sélection sur CV).

 

Au programme : workshop design culinaire (5 jours) et visites thématiques liées à la Champagne (3 jours).

 

Avec : Germain Bourré, designer culinaire (ESAD-Reims) et Emilie Baltz, designer culinaire (SVA-New York), Georges Ribeiro, chef cuisinier (ESAD-Reims).

 

Du 7 au 13 juillet 2014

 

Prix : 700 € (hors hébergement et restauration) Inscriptions avant le 27 juin 2014.

 

Attention : nombre de places limité !

 

Workshop accessible au titre de la formation continue

 

Informations au 03 26 89 42 70

69d434fd4fecc6b5d8695a04d9309ace

Workshop Jelly Belly


Journée d'Etude : LA RÉAPPROPRIATION EN ART

Participez à la journée d'étude sur la réappropriation en art organisée par l'ESAD de Reims et le département de philosophie de l'URCA le 16 avril 2014 à la Médiathèque Jean Falala de Reims de 9h30 à 16h30. 

 

 

Depuis une centaine d’années, c’est une évidence, l’œuvre d’art a radicalement changé de visage. Reproductibilité technique, collages surréalistes, ready-made duchampiens,… difficile de savoir ce qui permait au processus de création de se distancier du si long règne de la beauté, de l’unicité et même de la matérialité de l’œuvre.

 

Si la (dé)-matérialisation des œuvres a fait peau neuve, cette transformation s’est accompagnée d’une tendance des artistes à citer, copier, reprendre à leur compte, réactualiser les œuvres ou les démarches de leurs prédécesseurs ou de leurs contemporains et à les faire valoir comme leur. L’enjeu n’est alors plus simplement plastique ou esthétique, il se fait juridique et historique. Ce genre de complexités, au carrefour de l’art, du droit et de l’histoire occupe régulièrement la scène artistique. Dans le cadre du partenariat mené entre l’URCA (CIRLEP – EA 4299) et l’ESAD de Reims depuis 2009, nous souhaitons nous emparer de cette question. Pourquoi la réappropriation suscite-t-elle, encore et toujours, troubles et de remous ? Comment agit-elle sur l’espace de la création et la sphère de la pensée ? Artistes, philosophes, juristes et critiques viennent témoigner de leur pratique et de la portée qu’ils accordent à la réappropriation pour mieux saisir son sens, entre art et philosophie.

 

Avec :

Jean-François Gavoty, artiste : Un monument aux morts sur des frontières : activer la valeur commémorative dans un espace globalisé.

Pascal Reynaud, avocat : Le contentieux du monument en l'honneur de l'Armée Noire à Reims : réflexion sur les finalités du droit d'auteur.

Véronique Le Ru, philosophe : Art et vérité, ou la ténacité d'un mythe ?

Richard Fauguet, artiste : Pas vu, pas pris

Judith Ickowicz, docteur en droit et avocate : Processus de création et réappropriatoin des formes artistiques : une dynamique réglée par le droit.

Yohann Gourmel, commissaire et critique d’art : Les fleurs américaines, du Salon de Fleurus, New York au Museum of American Art, Berlin : une histoire de l'histoire de l'art moderne.

 

Modération : Rozenn Canevet, docteur en art et sciences de l’art, enseignante en histoire de l’art à l’ESAD ; Fabrice Bourlez, docteur en philosophie, enseignant à l’ESAD

 

Coordination : Patricia Ribault

66a9a045b755d5c8a93fe1cb9da566c6

Affiche de la journée d'étude


SUJETS D’ADMISSIBILITE DU CONCOURS D’ENTREE 2014

4 avril 2014 •  UN sujet à traiter (au choix)

Sujet 1 :

Vous ne savez plus écrire, mais vous avez décidé de rentrer dans une école d'art et vous n'avez,  malheureusement qu'une feuille de papier A4 et un crayon à papier pour nous convaincre, que faites-vous?

Travail et dossier administratif  à envoyer dans une enveloppe A4

ou

Sujet 2 : Duel à partir d'une boite d'allumettes

 

Travail et dossier administratif à envoyer, au choix, dans une enveloppe A4 ou dans une boite Colissimo taille M

 

Critères de jugement : Pertinence de la réponse. Originalité du projet et maitrise plastique

 

Recommandations : Etonnez nous. Déployez votre imaginaire - Toute technique est possible.

 

Votre envoi devra contenir :

* Votre création plastique ainsi qu'un texte indiquant le sujet choisi et une note d'intention expliquant votre démarche.

* L'ensemble des documents administratifs demandés  (formulaire de préinscription, chèque, copie baccalauréat et/ou bulletins...) rassemblés dans une enveloppe portant votre nom de façon bien visible.

 

Selon votre lieu de résidence, les enveloppes ou colis devront être  expédiés par la poste dans la journée du 7 avril  (date de cachet de la poste vérifiée à  réception) ou bien déposés le lundi 7 avril de   9h à 12h ou de 14h à 17h30  au secrétariat de l'école au 12 rue Libergier.

Attention les documents envoyés ne seront ni restitués ni renvoyés.

 

La liste des candidats retenus à l'issue de cette présélection sera mise en ligne sur le site le 18 avril en fin de journée avec mention du jour de convocation aux épreuves écrites et orales ( lundi 19 ou mardi 20 mai).


Design'R : Expérimentation - Editions

10 mars 2013 •  La boutique de mobilier Home@ge, 37 rue Buirette, à Reims, invite l'Ecole Supérieure d'Art et de Design de Reims du 6 au 29 mars 2014. Les projets des étudiants, dont certains ont été lauréats de concours nationaux, sont disséminés dans l'immense show-room de Grégory Guillemain, parmi les productions les plus marquantes en design de ces dernières années. Les futurs designers côtoient les grands maitres du design contemporain. Vernissage le jeudi 13 mars à partir de 18h30.

 

Dans le contexte de l'apprentissage du métier de designer, l'expérimentation permet d'envisager la production d'objets comme enjeu de projets, sans se déconnecter d'un contexte économique.


Les projets d'étudiants de l'Esad, réunis dans cette exposition, illustrent leur liberté de dialogue et la pertinence de leurs propositions face à la réalité de l'édition sérielle. Toutes les pièces exposées ont été réalisées dans le cadre de sujets imposés et produites par les étudiants dans les ateliers de l'Ecole.


Cette problématique pose les bases de la recherche sur la notion d'autoproduction, qui permet de définir une certaine idée - un certain idéal - du design, correspondant également à un positionnement du designer comme auteur. L'autoproduction requiert des aptitudes telles l'ingéniosité, la ruse, la curiosité, qui font d'elle non seulement un mode de production, mais aussi un mode exploratoire de la pensée. Elle pose un certain nombre de questions par rapport à la production - ses modes, ses moyens - et par rapport à la pédagogie.

40e260dd37acf5815e77872a69e644d3

Design'R chez Home@ge du 6 au 29 mars 2014.


Journées Portes Ouvertes 2014

05 février 2014 •  Les vendredi 7 et samedi 8 mars 2014 de 10h à 18h, l'ESAD ouvre ses portes aux futurs candidats, à leur famille mais aussi à tous les passionnés d'art et de design.

Les visiteurs pourront avoir un aperçu des locaux, des équipements et des travaux des étudiants effectués dans le cadre de la pédagogie. Des rencontres avec des étudiants, enseignants et personnels administratifs et techniques seront possibles durant ces deux journées.

3d7433de96ede3eb450a7adcdcee7f6b

Affiche des Journées Portes Ouvertes 2014 - Mathieu Bernardis - ESAD de Reims


Journées d'études : « Rendre sensible, rendre visible. Pour une cartographie des formes"

17 février 2014 •  Depuis 2011, l'ESAD de Reims est partenaire de l'Institut Mines-Télécom, regroupant de grandes écoles d'ingénieurs et de managers au niveau national. Ce partenariat de recherche propose chaque année des rencontres publiques, dont le séminaire Formes, Technologies, Société. Design et quête de sens (accès libre et gratuit).

Depuis 2011, l'ESAD de Reims est partenaire de l'Institut Mines-Télécom, regroupant de grandes écoles d'ingénieurs et de managers au niveau national. Ce partenariat de recherche propose chaque année des rencontres publiques, dont le séminaire Formes, Technologies, Société. Design et quête de sens (accès libre et gratuit).

 

Les deux journées d'étude 2014 ont pour thème « Rendre sensible, rendre visible. Pour une cartographie des formes ». Elles abordent la question de la perception des données dans la société contemporaine et les enjeux de forme(s) qu'elle implique. Si la compréhension des nouvelles géographies du numérique apparaît désormais comme nécessaire à l'expression d'une citoyenneté « éclairée », quels nouveaux modes de représentation peuvent être mis en œuvre pour y contribuer ? Quelle formalisation l'ère numérique permet-elle et que nous donne-t-elle à percevoir ? Du « big data » au jeu vidéo, il s'agit donc pour nous de rendre sensibles et intelligibles des flux de données et d'information qui ne cessent de croître et de nous transformer.

 

Le 20 février 2014, de 9h à 13h, nous accueillerons à l'ESAD Eric Guichard, maître de conférences HDR à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (ENSSIB), Marion Roman-Hauduroy, designer et chercheur spécialisée sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication, Fred Pailler, ingénieur d'études à l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et les graphistes du collectif Catalog Tree, Daniel Gross et Joris Maltha.

 

Retrouvez les séances 2011-2013 du séminaire Formes, Technologies, Société en vidéo http://esadlabs-reims.org/seminairefts

 

Renseignements et inscriptions : 03 26 89 42 70

4802108e6c5a6418e22987f34e64cd39

SimpleTalk, design d'information du numérique au tangible

Design graphisme 2e et 3e années - ESAD de Reims


L'ESAD à la rencontre des jeunes champardennais

Comme chaque année, l'ESAD de Reims est présente sur les Salons à destination des lycéens et au sein même des lycées organisant des forums des métiers.

Cette volonté d'aller à la rencontre des jeunes champardennais en cours d'orientation est un moyen de faire connaitre les filières et nombreux débouchés de l'Ecole d'Art et Design.

 

L'ESAD sera aussi représentée lors de Salons des formations post-bac et forums des métiers au cours des mois de janvier et février 2014 :

 

  • Le 23 janvier de 13h30 à 17h au Lycée Paul Verlaine de Rethel pour les élèves du bassin « Sud Ardennes ».

 

  • Les 6, 7 et 8 février à l'Espace Argence de Troyes lors du Forum Etudiant pour les départements de l'Aube et de la Haute Marne

 

  • Le 6 février de 18h à 20h au lycée Marc Chagall de Reims, lors d'une  réunion d'information sur l'orientation après le baccalauréat.


ESAD de Reims : le palmarès continue ! (encore !)

10 janvier 2014 •  Iris Delvalle, diplômée en juin 2013 en design objet et actuellement en résidence à la pépinière d'entreprises d'art et de design de Reims, a remporté le 1er prix du jury du concours national jeunes créateurs CINNA/Maison Française  - Luminaire

 

Iris Delvalle, diplomée en juin 2013 en design objet et actuellement en résidence à la pépinière d'entreprises d'art et de design de Reims, a remporté le 1er prix du jury de la 7ème édition du concours de la marque d'ameublement CINNA, dans la catégorie Luminaire avec sa création Lampe éclosion, conçue dans le cadre de son diplôme. Cette lampe sera éditée et commercialisée  par la chaine de magasins.

 

Lampe éclosion : Comme un projecteur de théâtre, cette lumière offre différents jeux de lumière afin d'aussi bien mettre en valeur un petit objet, comme l'environnement dans lequel il se situe. Permettant à son utilisateur de changer l'éclairage au gré de ses envies, la lampe peut passer d'une colonne fermée, dévoilant un rai de lumière, à un objet totalement lumineux, éclairant tout ce qui l'entoure. Cette action est possible grâce à sa surface extérieure composée de lattes de pin assemblées par une sangle en cuir lui offrant la capacité d'être flexible et de lui conférer une grande maniabilité. Ce projet est là comme un support de valorisation, mais surtout comme un amplificateur de la pratique de changement par la mise en valeur de l'objet en le mettant en scène.

Fc47896641daa4d49f6650e3993f4989

Photographie : Eclosion – Hervé Ternisien, 2013

ESAD de Reims : le palmarès continue !

10 janvier 2014 •  Marion Chatel-Chaix, étudiante en post-diplôme design culinaire en 2012/2013 à l'ESAD de Reims, vient de remporter, le 1er prix du Concours national Malongo avec le projet « Eclipse de café »

 

 

Marion Chatel-Chaix, étudiante en post-diplôme design culinaire en 2012/2013 à l’ESAD de Reims, vient de remporter, le 1er prix du concours design organisé par la marque de café Malongo. Les candidats planchaient sur le sujet depuis octobre 2012. Le thème de cette 5e édition : « Sortir le café de la tasse : le canard », invitait les jeunes designers à réinventer, revisiter et réinterpréter le rituel du « canard », tout en concevant une relation inédite entre deux ingrédients: le sucre et le café. 

Eclipse de café : Le breuvage noir sort de la tasse en remontant vers la pastille immaculée. Des paysages uniques et furtifs naissent sous nos yeux. Comme un grain de café, ou tel 2 ailes, le canard prend son envol. Il se partage pour initier les plus petits au café. Ou pleine lune à croquer pour les grands gourmands !

 

Pastille constituée d’un assemblage d’extraits de canne. 10 grammes de sucre (soit l’équivalent de 2 morceaux), sous différentes textures : massé / cristallisé / caramélisé… permettant des vitesses de capillarité plus  ou moins lentes et des nuances de goût.

5e3d0dd42b92c5ce51f5b23da83e03d9

Photographie : Eclipse de café – Marion Chatel-Chaix, 2013