à la une

FOCUS / à la une

EXTENSION DU DOMAINE DE LA GUERRE, Entre art et psychanalyse

Le 15 avril 2015, 9h00-16h30 •   

 

 

Organisation : ESAD de Reims, URCA (CIRLEP), avec le concours de l'Association de la Cause Freudienne (ACF-CAPA)

 

Direction scientifique : Fabrice Bourlez, philosophe et psychanalyste, enseignants à l'ESAD de Reims, Véronique Le Ru, philosophe, maître de conférences à l'URCA,  Bernard Lecoeur, psychanalyste.

 

Réservation obligatoire : contact@esad-reims.fr

Droit d'entrée : 20€ - gratuité : étudiants, enseignants, chômeurs.

 

A La Comédie de Reims

3 chaussée Bocquaine, Reims

 

Avec :

Maud Benayoun, critique d'art

Sylvie Blocher, artiste

Marie-Hélène Brousse, psychanalyste membre de l'ECF

Hervé Castanet, psychanalyste membre de l'ECF

Yves Depelsenaire, psychanalyste membre de l'ECF

Emeric Lhuisset, artiste

 

 

Extension du domaine de la Guerre

Si, d'un côté, Freud découvrait l'au-delà du principe de plaisir et le rôle fondamental de la pulsion de mort pour l'économie psychique en écoutant les rêves de ceux qui revenaient du front, de l'autre, Malraux disait de l'art qu'il était la seule chose qui résiste à la mort. Si le psychanalyste vise à lever les résistances du sujet pour l'amener à dire ce qui l'empêche de trouver la paix, nombreux sont les artistes qui œuvrent à partir de ce qui ne les laisse pas en paix. Les conflits peuvent être psychiques et les révolutions picturales. Dans un cas comme dans l'autre, la guerre joue un rôle fondamental.

Par ailleurs, nos démocraties télévisuelles voient triompher aujourd'hui un consensus mou, une bien-pensance plate, une parole pauvre. Face au règne généralisé des simulacres et des images, Jean Baudrillard n'hésitait pas à affirmer, que sous la précision chirurgicale des écrans interposés, les guerres elles-mêmes étaient devenues propres. A l'inverse de cette vision, l'artiste et le psychanalyste, parce qu'ils affrontent le réel au quotidien, savent que loin « de ne pas avoir lieu » les feux des guerres brillent encore de tous leurs éclats. L'un comme l'autre prennent la mesure de l'étendue des traumas et luttent, sans jamais tomber dans le terrorisme, pour l'affirmation du désir. Refusant l'homologation consumériste, le vide du conformisme et la nullité du prêt-à-penser, l'un comme l'autre se battent pour la singularité des formes comme du dire. En ce sens, ils mènent des guérillas éthiques et donnent à penser une « extension du domaine de la guerre » pour que la paix puisse advenir.

 

La journée réunira donc des artistes, des critiques d'art et des psychanalystes d'envergure internationale, afin d'interroger les liens et les différences qui unissent les deux pratiques autour du thème de la guerre.

B648aa358ee15c743bf342162adb8b95

 


EXAMEN D’ENTREE EN PREMIERE ANNEE : SUJETS POUR L’EPREUVE DE PREADMISION

13 mars 2015 •  Vous traiterez un des deux sujets suivants, au choix :

SUJET #1 : "PILE OU FACE"

 La réussite d'un concours comprend un certain pourcentage de chance. Vous proposerez un concept, une solution plastique permettant de réduire ce pourcentage en prenant soin de traiter le terme "pile ou face", au propre comme au figuré. (technique libre) Joindre une courte note d'intention expliquant votre démarche et vos inspirations.

 
SUJET #2 : "COMPLEXITE"

Vous réaliserez une proposition plastique (technique libre) accompagnée d'une courte note d'intention expliquant votre démarche et vos inspirations.

 

Critères de jugement : Pertinence de la réponse. Originalité du projet et maîtrise plastique Recommandations : Etonnez nous. Déployez votre imaginaire.

Toute technique est possible.

Les envois numériques sont acceptés sur CD ROM ou clé USB.

  

Travail plastique et dossier administratif à envoyer dans une enveloppe A4 ou A3 maximum à :    

ESAD de Reims

12 rue Libergier

51100 REIMS

  

Selon votre lieu de résidence, les courriers pourront :

  • être expédiés par la poste le 16 mars dernier délai (cachet de la poste faisant foi)

ou bien

  • être déposés le lundi 16 mars à l'école au 12 rue Libergier, de 9h à 12h et de 14h à 17h30.

 

Votre envoi devra contenir :

 - Votre création plastique ainsi qu'un texte indiquant le sujet choisi et la note d'intention expliquant votre démarche.

 - Une enveloppe A5 maxi , portant de manière bien lisible vos noms et prénoms et contenant :

*votre formulaire de préinscription complété en ligne et imprimé,

*un chèque de 50€ à l'ordre de ESAD Inscription

*la copie de votre baccalauréat (si déjà obtenu) et la copie de votre dernier bulletin de l'année en cours ou de la dernière année de scolarité en cas d'interruption d'études.

 

Attention les documents envoyés ne seront ni restitués ni renvoyés.

 

LA LISTE DES CANDIDATS RETENUS A L'ISSUE DE CETTE EPREUVE DE PRESELECTION SERA MISE EN LIGNE SUR LE SITE LE 14 AVRIL EN FIN DE JOURNEE AVEC MENTION DU JOUR DE CONVOCATION AUX EPREUVES ECRITES ET ORALES (LE MARDI 12 OU LE MERCREDI 13 MAI).

CETTE LISTE TIENDRA LIEU DE CONVOCATION. AUCUN AUTRE DOCUMENT NE SERA ENVOYE.

 


L'ESAD défend la liberté d'expression des artistes

9 mars 2015 •   


« Nous souhaitons manifester notre condamnation de la détention de l'artiste cubaine Tania Bruguera, suite à sa récente tentative de réaliser une performance sur la liberté d'expression, Place de la Révolution à La Havane. Elle a été détenue et libérée à trois reprises et son passeport lui a été confisqué, tandis qu'elle était attaquée en justice. Elle est aujourd'hui en liberté surveillée.

Tania Bruguera est venue à l'ESAD de Reims en 2013, dans le cadre du colloque Artists Run Spaces, présenter son travail de création d'un parti politique des migrants à New York. Dans son œuvre, Tania Bruguera s'attache particulièrement à la relation entre art et politique. En 2009, elle a réalisé ce qui est devenu l'une des performances artistiques les plus connues du monde de l'art. Conçue dans le cadre de la Biennale de La Havane, l'œuvre comprenait une scène, un podium, un microphone, deux enceintes et ce que l'artiste appelle « 1 minute sans censure par enceinte ».

  

Tania Bruguera aborde souvent  des questions qui viennent s'ancrer dans l'histoire sociale, politique et économique cubaine. Mais elle ne cherche pas tant l'action politique directe, que de nous ouvrir les yeux sur les injustices et les problématiques sociales dans le monde et de dénoncer les mécanismes du pouvoir et les protocoles qui informent le comportement humain. En ce sens, elle relève d'une longue et riche tradition des arts visuels qu'il est essentiel de défendre.»


Journées Portes Ouvertes 2015

6 et 7 mars de 10h à 18h •  Les journées portes ouvertes sont l’un des rendez-vous annuels de l’ESAD, qui s’ouvre aux futurs candidats, à leur famille mais aussi à tous les passionnés d'art et de design. Les visiteurs pourront avoir un aperçu des locaux, des équipements et des travaux des étudiants effectués dans le cadre de la pédagogie. Des rencontres avec les étudiants, les enseignants et les personnels administratifs et techniques seront possibles durant ces deux journées.

93220c5a85f72bdcd5b8121e2b694f1f

affiche


Clip de la XXIe Semaine Folle

Retrouvez ci-dessous le lien du clip de la XXIe Semaine Folle de l'ESAD de Reims. Les artistes invités pour l'édition 2014 dessinent une édition particulièrement marquée par les techniques et par l’immatériel : création d’instrument de musique, teintures végétales, peinture en lettres, éditions, objets en papier plié-froissé, mais aussi musique numérique, performances artistiques…Avec : Alban Le Henry, Béatrice Balcou, Quan Bui Ngoc, Mathieu Chamagne, Florent Deloison, Vincent Floderer, Alaric Garnier, Alain Giacomini, Marwa Harrabi, Olivier Lebrun, Cécile Meuleau, Patrick Nadeau, Stephanie Sagot...

 

Clip de la XXIe Semaine Folle de l'ESAD de Reims

00668b93f27ace2a77181d45f11f1191

affiche


La chaire IDIS Industrie, Design et Innovation Sociale

le 3 février, de 9h à 13h, à la Médiathèque Jean Falala, Reims •  La Chaire Industrie, Design et Innovation Sociale (IDIS) de l’ESAD de Reims est la première Chaire de design créée dans une Ecole Supérieure d’Art française. La Chaire IDIS est un facteur d’innovation technologique, sociale et culturelle, un moyen de valoriser le patrimoine industriel champardennais et de promouvoir une «culture du design» auprès des entreprises.

 

Elle a pour objectifs principaux :

 

  • d’augmenter par le design la valeur ajoutée d’une production donnée, en créant de nouvelles formes et de nouvelles valeurs (d’usage, de durabilité, culturelle, patrimoniale…) dans les secteurs d’activité traditionnels champardennais.

 

  • de développer la recherche en design sur le territoire à partir de problématiques d’innovation sociale,

  • de structurer de nouveaux partenariats entre industries, entreprises / associations, institutions / équipes de recherche et établissements d’enseignement supérieur.

 

Dans le contexte national, l’innovation par le design se pose au niveau politique comme un enjeu culturel et productif important. La Chaire IDIS est un nouvel acteur de la Région au niveau scientifique et artistique, économique et social, et a vocation à se pérenniser comme outil de développement.

 

Elle est dirigée par une designer produit et enseignante-chercheuse de l’ESAD, Véronique Maire, et fait appel à de jeunes designers qui déploient son activité et ses programmes sur le territoire. Elle engage l’équipe pédagogique et les étudiants en master design de l’ESAD de Reims.

 

La mise en réseau de différents acteurs de production sur le territoire devrait permettre la création d’objets industriels ou artisanaux nouveaux, et à terme la diversification de l’activité de production industrielle en Région.

 

Trois temps marqueront son activité :

 

1 – Une phase de prospection (2015), visant à identifier et cartographier le réseau des acteurs industriels, académiques et associatifs champardennais. Elle sera formalisée et un site internet interactif sera créé à l’usage des contributeurs.

 

2 – Une phase de production (2015-2017), durant laquelle des projets de recherche sont engagés et suivis au niveau pédagogique, avec les industriels, les artisans et les centres de recherche du territoire. Des objets seront produits, des journées d’étude organisées, un prix de la Chaire IDIS sera créé en 2016.

 

3 – Une phase de restitution (2017) finalise les premières productions de la Chaire IDIS : publication d’un ouvrage, expositions des productions en Région et dans les réseaux internationaux du design (Paris, Saint-Etienne, Milan).

 

Les entreprises souhaitant être partenaires sont invitées à se manifester. Toute personne intéressée est conviée à la journée de lancement de la Chaire qui aura lieu le 3 février, de 9h à 13h, à la Médiathèque Jean Falala, Reims

 

Inscriptions pour le 3 février :

secrétariat : catherine.cessac@mairie-reims.fr

Contact-informations-Chaire :

Véronique Maire : veronique@veroniquemaire.fr 

B562f8fdc6ec811f577463cadfc6359a

affiche


Meilleurs vœux 2015

Pascal Labelle, Président du Conseil d’Administration de l’ESAD de Reims,


Claire Peillod, Directrice de l’ESAD de Reims


et les équipes administratives, techniques et pédagogiques de l’ESAD


vous présentent leurs meilleurs vœux 2015.

611bcf6a959ea02239cac4b4eb70a5ba

voeux


Foire d'Art et de Design 2014

12 et 13 décembre 2014 •  Préparez Noël avec une touche d'Art et de Design !  Le 12 decembre de 12h à 20h (défilé à 18h)  et le 13 decembre de 10h à 18h

 

Préparez Noël avec une touche d'Art et de Design !

 

Les étudiants et les professeurs de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design, proposent à la vente des œuvres uniques et originales. Il sera possible d’acquérir, pour des budgets allant de 5 à 1000 euros : des peintures, des vêtements sérigraphiés, des dessins, des photographies, des sculptures, des objets et des œuvres en tous genres.

 

Une belle occasion de découvrir l’ESAD, faire plaisir et se faire plaisir.

 

Nouveautés 2014

 

Le catalogue des œuvres mises en vente lors de l’événement sera mis en ligne quelques jours avant l’ événement. Les étudiants de design graphique présenteront une ligne de vêtements sérigraphiés au cours d’un défilé , le vendredi 12 décembre à 18h. Ils seront disponibles à la vente ensuite.

 

Les profits de la Foire d’Art et Design sont versés au profit du financement des voyages pédagogiques 2015.

06bce47ea50fbee28fca3e53f7d72461

Affiche Foire d'art et de design 2014


Journée d'étude « rendre sensible, rendre visible. Pour une cartographie des formes»

le 2 décembre 2014 de 9h30 à 17h30 •  Depuis 2011, l’ESAD de Reims est partenaire de l’Institut Mines-Télécom, regroupant de grandes écoles d’ingénieurs et de managers au niveau national. Ce partenariat de recherche propose chaque année des rencontres publiques, dont le séminaire Formes, Technologies, Société (accès libre et gratuit à la Sorbonne de Paris).

 

La journée du 2 décembre clôturera le programme 2014 de journées d’étude qui ont pour thème « Rendre sensible, rendre visible. Pour une cartographie des formes ». Elles abordent la question de la perception des données dans la société contemporaine et les enjeux de forme(s) qu'elle implique. Si la compréhension des nouvelles géographies du numérique apparaît désormais comme nécessaire à l’expression d’une citoyenneté « éclairée », quels nouveaux modes de représentation peuvent être mis en œuvre pour y contribuer ? Quelle formalisation l’ère numérique permet-elle et que nous donne-t-elle à percevoir ? Du « big data » au jeu vidéo, il s’agit donc pour nous de rendre sensibles et intelligibles des flux de données et d’information qui ne cessent de croître et de nous transformer.

 

La première journée s'est déroulée le 20 février 2014 à l’ESAD et a réuni Eric Guichard, maître de conférences HDR à l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB), Marion Roman-Hauduroy, designer et chercheur spécialisée sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication, Fred Pailler, ingénieur d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et les graphistes du collectif Catalog Tree, Daniel Gross et Joris Maltha.

 

La journée du 2 décembre 2014 réunit Henri Desbois, géographe, maître de conférences HDR à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Farah Khelil, artiste, doctorante en Arts et Sciences de l’art, enseignante à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Olga Kisseleva, artiste, maître de conférence HDR à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, et Philippe Rivière, journaliste, programmeur et co-animateur de visionscarto.net.

 

Retrouvez les séances 2011-2013 du séminaire Formes, Technologies, Société en vidéo http://esadlabs-reims.org/seminairefts

 

30b57a5fe56aaeb7eee87afe29867da6

Affiche

Présentation publique de la XXIe Semaine Folle

le 20 novembre de 17h à 20h •  La XXIe Semaine Folle de l’ESAD de Reims s’annonce encore comme exceptionnelle avec ses ateliers de toute nature, mélangeant les disciplines et les techniques, un moment intense et convivial.

 

Chaque édition est unique, colorée par les personnalités des intervenants qui pilotent, avec des étudiants de toutes années et spécialités confondues, des projets de quatre jours : design, art, design culinaire, musique, danse, sérigraphie,... Le défi du temps de travail très court, ainsi que le mélange des étudiants crée une émulation sans égale dans l’année.

 

Les artistes invités pour l'édition 2014 dessinent une édition particulièrement marquée par les techniques et par l’immatériel : création d’instrument de musique, teintures végétales, peinture en lettres, éditions, objets en papier plié-froissé, mais aussi musique numérique, performances artistiques…Avec : Alban Le Henry, Béatrice Balcou, Quan Bui Ngoc, Mathieu Chamagne, Florent Deloison, Vincent Floderer, Alaric Garnier, Alain Giacomini, Marwa Harrabi, Olivier Lebrun, Cécile Meuleau, Patrick Nadeau, Stephanie Sagot...

 

Le point d'orgue de cette semaine hors norme est à la présentation publique finale, le 20 novembre à 17h, dans une école en pleine effervescence créative, et la Crazy Party de clôture !

 

Avec le partenariat et le soutien financier du Manège de Reims et de Césaré.

Ef95621dabfa3e877368d3001c16e84b

Affiche Semaine Folle 2014